Comme je le raconte dans mon livre : Déployer son potentiel avec l’Orientation Intégrative®, ma rencontre avec la problématique de l’orientation a démarré très tôt, lorsque je suis moi-même entrée dans la vie active. A l’époque, je n’avais pas ma vision d’aujourd’hui quant à l’accompagnement des parcours, et même si je ne me sentais pas totalement en phase avec ce qui se pratiquait, je n’avais pas encore idée de quelle façon innovante il m’était possible d’influencer le cours des choses… 

Il m’a fallu traverser les méandres de la vie et rencontrer à nouveau la nécessité du changement, pour qu’une autre voie s’ouvre enfin à moi. Je me suis ainsi offert de tenter un chemin différent en cessant de chercher à l’extérieur, des réponses qui attendaient les conditions favorables de leur émergence, au creux de mon intériorité. C’est ce cheminement qui est avant tout la source d’inspiration de tous les accompagnements que je propose aujourd’hui, me permettant d’acquérir une posture ouvrant mon coeur à l’accueil inconditionnel de « l’autre ».

Tout d’abord, précisons ce que signifie étymologiquement le terme «orientation » qui vient du mot « orient » :

«du lat. orientem, de oriri, surgir, se lever»  (Dictionnaire de la Langue Française, Littré)

L’orient désigne effectivement l’endroit où le soleil se lève et a donné « orienter », « orientation », des termes qui désignent l’idée de déterminer l’endroit où l’on se trouve voire la direction à prendre. Sauf qu’il me semble que depuis longtemps, tout le monde a oublié la notion de « soleil levant » symbole de renouveau, de naissance, d’intuition, de vie nouvelle, de lumière chassant les ténèbres, de création, de révélation…

Tout ce que n’englobe plus de nos jours la notion d’« orientation ».

Encore aujourd’hui, il y a deux façons de la concevoir. La première, et c’est celle qui a cours dans l’Education Nationale ou dans beaucoup d’organisations, est de considérer avant tout une personne en fonction de ses résultats scolaires, de ses « compétences » acquises au cours de ses années de formation (ou d’activité professionnelle), de pseudo-tests de personnalité et surtout d’un hypothétique marché de l’emploi, et se contente de diriger chacun(e) vers des métiers « porteurs » ou ayant des « débouchés », afin de remplir correctement les statistiques d’employabilité qui font tant plaisir à nos institutions…

Immense imposture pour moi, dans la mesure où nos évolutions sociétales sont telles qu’il est difficile  aujourd’hui d’appréhender un « marché » de l’emploi à plus ou moins long terme… A fortiori depuis qu’une année 2020 est venue interroger nos structures et nos modes de fonctionnement systémiques. Je crois, sans trop vouloir m’avancer, que nous avons tou(te)s connu un jour ce type d’expérience dans laquelle nous ne nous sommes pas sentis entendus…

La deuxième, et c’est tout le sens de l’Orientation Intégrative® que je pratique, c’est de considérer une personne dans sa globalité, comme un être porteur d’un potentiel à la fois intellectuel, émotionnel, mental, physique, spirituel… et lui dévoiler à quel point il est unique, en l’amenant à trouver une activité professionnelle alignée avec ses valeurs, ses besoins, ses talents…, pour qu’il se sente occuper une « juste » place dans le monde et rayonne de toute sa puissance solaire.

Le nuance est de taille dans la mesure où il ne s’agit pas de décider pour la personne de ce qui est « bien » pour elle ou pour la société, mais de l’amener à faire ses propres choix, en conscience, en favorisant l’émergence de ce potentiel enfoui, en l’accompagnant à reconnaître ses propres besoins et à effectuer une véritable plongée introspective au coeur de son être, pour qu’il se déploie en confiance. Une vraie renaissance… Et pour ce faire, il s’agit d’y consacrer du temps.

Là encore, il ne s’agit pas d’un temps choisi par le praticien, mais du temps nécessaire à la personne pour avancer à son rythme, dans le respect, l’écoute empathique et la bienveillance… Or, depuis toujours, tout notre système éducatif est construit sur l’idée que « l’autre », l’adulte, sait mieux que moi qui je suis, ce dont j’ai besoin, et ce qui peut me rendre « heureux».

Cela me conditionne, dès l’enfance, à donner le pouvoir à cet « autre » de décider pour moi, et à trouver « normal » de ne pas être écouté dans toute mes spécificités. Je grandis avec l’idée que ce que je ressens profondément n’est pas digne d’être entendu, et je me coupe peu à peu de moi-même. Devenu adulte, je continue à fonctionner sur ce mode au travail, à la maison, dans la société, jusqu’à ce qu’un jour, un événement, une maladie, un accident… vienne me prévenir qu’il est enfin temps que je prenne soin de moi… à condition que je veuille bien entendre…

Selon moi, tout l’enjeu d’un accompagnement en orientation ou reconversion professionnelle est bien, avant tout, de permettre à la personne de se «reconnecter » à elle-même… Pas simple selon son propre parcours de vie qui a pu être parsemé d’obstacles, d’embûches, de drames, de conflits… et qu’il s’agit alors d’aller revisiter afin de les transcender. 

Je voue d’ailleurs une admiration sans borne à toutes ces personnes qui ont le courage de franchir ma porte avec la volonté inébranlable d’effectuer cette plongée au coeur de leurs propres ombres, alors que je sais pertinemment ce que cela peut engendrer pour elles, émotionnellement parlant… Je suis emplie de gratitude pour la confiance qu’elles m’accordent tant dans ma capacité d’accueil inconditionnel que dans celle de transmutation des méandres de leur existence…

Quelle magnifique aventure humaine ! Je ne me lasse pas d’assister à leur transformation, au déploiement de leur propre rayonnement, et je suis emplie d’amour pour elles…

J’ai bien conscience aujourd’hui que la démarche peut s’avérer compliquée pour beaucoup, peu habitués que nous sommes à nous mettre à l’écoute de nos émotions… Néanmoins, je fais tous les jours le constat que de plus en plus de personnes éprouvent un besoin profond d’écoute, de connexion, de sens à donner à leur parcours, et se mettent en quête de leur propre potentiel en ayant intégré l’idée que tout part en fait de là : retrouver ce qui est profondément « vivant » en elles pour le revisiter, se sentir libres et prendre l’entière responsabilité de leur vie… 

Telles sont donc les bases de ce que j’ai l’élan de mettre en place avec l’Orientation Intégrative® : une approche tête-coeur-corps dont l’intention première est de reconnecter chacun(e) avec son être afin de trouver sa juste place dans le monde, comme il me semble avoir trouvé la mienne aujourd’hui… 

Prêt(e) pour l’aventure ? Alors contactez-moi :

Décrivez-moi votre demande

Cathy

Accompagnante de l'Être ❤️ | Messagère du vivant 🕊🖋| Exploratrice de l'invisible 🌟 | Collectionneuse de chouettes 🦉🧙‍♀️

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.