Prendre le temps… 34 ans, bientôt 35 que j’oeuvre pour l’enseignement, l’éducation, l’orientation et que ma vie est consacrée à tenter de redonner confiance, espoir et énergie à des jeunes ou moins jeunes, afin qu’ils trouvent leur place dans une société pas toujours prête à les recevoir.

J’ai toujours exercé cette mission avec passion et n’ai jamais compté les heures passées à écouter, former, innover, apprendre, préparer, accompagner, animer, chercher, contribuer, développer, accueillir… que ce soit au coeur-même des institutions ou en tant que profession libérale. J’ai pu douter très souvent, me tromper parfois, changer de direction, tenter de nouvelles pratiques, expérimenter, explorer des chemins différents, et j’ai toujours eu à coeur d’investir l’énergie qui m’anime au service des enjeux qui me paraissent essentiels :

l’éducation, la culture, la liberté et la paix.

Aujourd’hui, en ce jour où s’ouvre la porte du printemps, symbole de renaissance, de transformation, de retour à la vie, de renouvellement, je sens qu’il est temps à nouveau pour moi de semer de nouvelles graines et de me laisser guider par mes inspirations, mon intuition, ma créativité qui frappent depuis longtemps à la porte, attendant de se mettre enfin à mon service pour une forme de contribution différente. Je ressens le besoin de lâcher l’idée qu’il me faut continuer encore et encore sans relâche ma mission, alors que tous les signaux sont au vert pour que j’oeuvre différemment à incarner les valeurs auxquelles je crois.

Aucun hasard que ce 20 mars 2021 porte l’énergie de la Roue de Fortune et que ce jour m’appelle à la confiance, à accueillir un nouveau cycle, à prendre le temps de laisser circuler le flot de la vie, à accepter de laisser derrière moi ce qui n’a plus lieu d’être pour laisser place à ce qui doit émerger de neuf ! En parlant de neuf justement, c’est la période qui correspond aussi pour moi, aux débuts de la construction d’une nouvelle vie, au sein d’un nouveau lieu, d’un nouveau nid en plein coeur d’un village nature entre Cévennes et Ardèche, dans les gorges de la Cèze, avec ses grandes forêts de garrigue, ses plages naturelles et ses nombreux avens qui confèrent à ce lieu une énergie si particulière. 

Prendre le temps… Voilà ce qui m’appelle depuis si longtemps et que je pose l’intention désormais d’incarner dans cette nouvelle vie qui se construit.

Prendre le temps de savourer des matins à accueillir la vie autour de moi, prendre le temps d’éveiller mon corps à toutes les sensations que m’offrent les nombreux arbres de mon jardin, prendre le temps d’écrire à l’ombre du silence, prendre le temps d’accueillir mes amis dans la joie du partage, prendre le temps d’entendre le brouhaha du monde sans en être affectée, prendre le temps de contacter le vivant en savourant toutes les étapes de sa transformation, prendre le temps de contribuer différemment à travers de nouvelles propositions qui me tiennent à coeur, prendre le temps de créer et d’aller à la rencontre de ma créativité, prendre le temps de lire et de m’inonder de musique, prendre le temps d’accueillir ces espaces invisibles auxquels l’hypersensible que je suis est tant connectée…

Tout ce que je ne me suis pas vraiment autorisée à vivre pleinement jusqu’à aujourd’hui et que je pose l’intention de m’offrir désormais.

J’en suis à un point de mon parcours où j’ai cessé de croire en cette vie que notre société nous propose, où contempler au quotidien cette course à la performance, à la visibilité, à l’image, au pouvoir des uns sur les autres, tout en ayant conscience de cette ineptie puisqu’elle est pour moi la négation même du vivant, altère mon énergie. Je sens bien au fond que poursuivre cette voie serait aller à l’encontre de ce que je suis profondément, courant ainsi le risque de passer les années de vie qui me restent à entretenir des chimères et des faux-semblants.

A compter de ce jour, je pose donc l’intention :

  • d’achever mes projets en cours,
  • de transmettre dès l’automne le flambeau de l’orientation scolaire aux praticien(ne)s formé(e)s à ma démarche, et de ne garder que les bilans d’évolution professionnelle à destination d’adultes en quête d’authenticité,
  • de me plonger à nouveau dans la littérature et ma passion du Lire / Ecrire,
  • d’oeuvrer à transmettre cette passion, notamment à la jeunesse,
  • de me mettre totalement à l’écoute de mon intériorité,
  • de m’autoriser à dire « non » afin de me dire « oui »,
  • d’aller à la rencontre du monde de façon « différente »,
  • d’ouvrir mon coeur pleinement à ce qui advient,
  • de développer ma pratique du symbolisme à travers la tarologie,
  • de poursuivre ma contribution au vivant emplie de cette énergie nouvelle ! 

A compter de ce jour, juste envie de me laisser guider par ces mots :

« Il meurt lentement
celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n’écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouver
grâce à ses yeux. Il meurt lentement
celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
celui qui devient esclave de l’habitude
refaisant tous les jours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère,
Ne se risque jamais à changer la couleur
de ses vêtements
Ou qui ne parle jamais à un inconnu

Il meurt lentement
celui qui évite la passion
et son tourbillon d’émotions
celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les cœurs blessés

Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
lorsqu’il est malheureux
au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant !
Risque-toi aujourd’hui !
Agis tout de suite !
Ne te laisse pas mourir lentement !
Ne te prive pas d’être heureux ! »

Martha Medeiros

Je vous souhaite à tou(te)s un lumineux passage !
Et vous ?
Quelles intentions posez-vous en ce nouveau portail qui s’ouvre ?

Répondez en commentaires…

Catégories : BLOG

Cathy

Accompagnante de l'Être ❤️ | Messagère du vivant 🕊🖋| Exploratrice de l'invisible 🌟 | Collectionneuse de chouettes 🦉🧙‍♀️

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *